Le lavage des mains, un geste pas si anodin que ça ...

80% des microbes sont transmis par les mains… Oui, Oui, 80% ! Qu’il s’agisse de manipuler des aliments, de soigner des patients ou de travailler dans un environnement à risques, se laver les mains régulièrement et correctement est essentiel pour garantir la santé et la sécurité des clients, patients, mais également des salariés.

Dans cet article, nous allons explorer l’importance du lavage des mains en milieu professionnel, les différents types de lavage des mains, les moments clés où il est impératif de se laver les mains et les pré-requis à chaque lavage. Nous examinerons également les équipements et les produits adaptés pour le lavage des mains, ainsi que les meilleures pratiques pour sensibiliser les travailleurs à l’importance de l’hygiène des mains. Que vous soyez employeur, gestionnaire d’établissement de santé ou salarié de la restauration, cet article vous fournira toutes les informations nécessaires pour mettre en place un protocole de lavage des mains efficace et adapté, tout en préservant la santé de chacun !

I. Les 3 types de lavage des mains

Le lavage des mains est l’un des gestes les plus élémentaires de prévention des contaminations et transmissions de micro-organismes (comme les virus, bactéries, champignons, …). Selon les situations, différents types de lavage peuvent être utilisés pour garantir l’hygiène et la sécurité des clients, patients, consommateurs et salariés.

Il existe trois types de lavage des mains en milieu professionnel : le lavage simple, le lavage hygiénique et le lavage chirurgical également appelée désinfection chirurgicale.

1. Le lavage simple des mains

Le protocole de lavage simple des mains est la méthode la plus courante et la plus utilisée dans notre sphère privée et professionnelle. Il est recommandé pour les situations où les mains ne sont pas visiblement souillées. Voici la procédure à suivre pour un lavage simple des mains :

  • Mouillez-vous les mains à l’eau tiède.
  • Appliquez suffisamment de savon doux pour couvrir toutes les surfaces des mains.
  • Frottez vos mains pendant au moins 20 secondes en faisant des mouvements circulaires, en insistant sur les espaces interdigitaux, le dessus de chaque main, les ongles et les poignets.
  • Rincez abondamment vos mains à l’eau tiède.
  • Procéder au séchage avec un essuie-mains papier, un sèche-mains électrique ou tissu (serviette éponge propre) ou à l’air libre.
maman et enfant se lavant les mains

Le lavage simple des mains a pour objectif de réduire la charge microbienne sur les mains. Toutefois, ce n’est pas une procédure de désinfection des mains.

2. Le lavage hygiénique des mains

Protocole lavage hygienique des mains

Source : https://www.omedit-idf.fr/wp-content/uploads/2017/01/Recommandations-OMS-hygiene-des-mains.pdf

Le lavage hygiénique des mains est utilisé dans les situations où les mains sont visiblement souillées ou lorsque l’on est en contact avec des patients à risque d’infection. Ce type de lavage vise notamment à éviter les infections nosocomiales et les risques de toxi-infection (intoxication alimentaire) en milieu médical et dans la restauration. Voici la procédure à suivre pour un lavage hygiénique des mains :

  • Mouillez-vous les mains à l’eau tiède.
  • Appliquez suffisamment de savon antiseptique pour couvrir toutes les surfaces des mains.
  • Frottez vos mains pendant au moins 40 secondes en faisant des mouvements circulaires, en insistant sur les espaces interdigitaux, les dessus des mains, les ongles et les poignets.
  • Rincez abondamment vos mains à l’eau tiède.
  • Procéder au séchage avec un essuie-mains papier ou tissu (serviette éponge propre). Il est recommandé de ne pas utiliser un essuie-mains tissu à utilisation multiple afin de parer aux éventuelles contaminations croisées entre les individus. Par ailleurs, le recours au sèche-mains n’est pas non plus recommandé, car il serait nécessaire de s’assurer que les filtres et surfaces de l’appareil par où est propulsé l’air, ne sont pas contaminés, afin de ne pas répandre des agents pathogènes.

Nous vous recommandons d’utiliser des savons respectant les normes en vigueur

Le lavage hygiénique des mains est fréquemment utilisé dans la restauration, l’industrie agro-alimentaire, le secteur du médical et paramédical, la petite enfance, …

Il ne faut pas se fier à l’absence de mousse lors du savonnage. En effet, ce n’est pas parce qu’un savon ne mousse pas qu’il n’est pas ni lavant, ni désinfectant !

3. Le lavage chirurgical des mains

Le protocole de lavage chirurgical des mains est également appelé « désinfection chirurgicale ». Ce type de lavage est utilisé avant une intervention chirurgicale ou lors d’une procédure invasive, c’est-à-dire dans un univers médical en synthèse. Il s’agit de la méthode la plus rigoureuse de lavage des mains, qui vise à réduire au maximum la présence de micro-organismes sur les mains et les avant-bras. Voici la procédure à suivre pour un lavage chirurgical des mains :

  • Au préalable, il est recommandé de porter les ongles courts, sans aucun vernis, ou faux ongles
  • Retirer tout bijoux des mains et poignets
  • Tout d’abord commence la première étape réalisée avec un savon doux :
  • Mouillez-vous les mains, les poignets et les avant-bras à l’eau tiède.
  • Appliquez suffisamment de savon antiseptique pour couvrir toutes les surfaces des mains et des avant-bras.
  • Frottez vos mains et vos avant-bras pendant au moins 30 secondes en faisant des mouvements circulaires, en insistant sur les espaces interdigitaux, les dos des mains, les poignets, le dessus des mains. Employez une brosse à ongles pour nettoyer efficacement sous les ongles
  • Procéder au séchage avec un essuie-mains papier
  • Ensuite, la seconde étape consiste à renouveler la première étape mais en utilisant cette fois ci un produit hydroalcoolique ou un savon aux propriétés biocides (bactéricide, virucide, levuricide) et avec une durée de 60 secondes cette fois.

Retrouvez quelques uns de nos savons professionnels bactéricides

Rupture de stock
72,80 TTC
Soit 12,13 /unité

Ce savon mousse a des propriétés hydratantes tout en garantissant une bonne désinfection des mains.Ce savon est bactéricide selon les normes EN1499, EN13727, EN1040 et EN1276.Par ailleurs, il possède également des propriétés levuricides et fongicides selon la norme EN13624 et virucides selon la norme EN14476. (Se référer à la fiche technique pour connaître précisément le spectre d'action et les temps d'application recommandés.)Ce savon est compatible avec le distributeur à savon mousse Tork S4. La contenance de ce savon est d'1L ce qui correspond à environ 2 500 doses.Le flacon est équipé d'une pompe à usage unique qui garantit une bonne hygiène et réduit les risques de contaminations croisées.

Rupture de stock
48,00 TTC

Le distributeur pour savon mousse Tork de la gamme Elevation s'adapte à tout type de sanitaires.Il détient la certification « facile à utiliser » et est donc parfaitement adapté aux enfants et aux personnes âgées. Ce distributeur de savon offre une bonne hygiène des mains pour tous les utilisateurs et est compatible avec les savons de la gamme Tork Elevation S4.Son design moderne et fonctionnel fera forte impression dans vos sanitaires.

15,48 TTC
Soit 3,10 /litre

Solution lavante prête à l'emploi, destinée au lavage et à la désinfection bactéricide des mains.Cette solution lavante est bactéricide selon la norme EN1276 et à la norme EN1499 après 1 minute de temps de contact. Elle est virucide (contre le H1N1) selon la norme EN14476 et après 30 secondes de temps de contact.Ce produit peut être utilisé dans les domaines suivants : - Milieu agro-alimentaire - Industrie - Usage domestique - CollectivitésMode d'emploi : Utiliser une quantité suffisante de solution lavante pour enduire parfaitement les mains Frotter durant une minute au moins, en insistant au niveau des extrémités des doigts et des espaces interdigitaux Rincer abondamment à l'eau claire

II. Lavage des mains avec savon ou friction hydroalcoolique ?

Le recours aux produits hydroalcooliques (gels, sprays, solutions, …) s’est systématisé depuis l’épidémie de COVID19. Cependant, quelles sont les différences entre ces deux méthodes et quand doit-on utiliser l’une ou l’autre ?

1. Avantages et inconvénients du protocole de lavage des mains avec du savon

Le lavage des mains avec du savon et de l’eau est la méthode la plus couramment utilisée. Les avantages de cette méthode sont nombreux, car le savon a la capacité de nettoyer avant tout les salissures, mais selon le produit choisi, on pourra lui préférer une action dégraissante (utile en restauration ou en laboratoire alimentaire, lors de la manipulation de denrées ou ingrédients gras) ou une action désinfectante afin d’éliminer les micro-organismes sur les mains. Par ailleurs le savon peut offrir des actions hydratantes, utile en cas de nécessité d’un lavage très régulier.

Cependant, le lavage des mains avec du savon présente également des inconvénients. En effet cette méthode nécessite une installation spécifique avec une arrivée d’eau, évier/lavabo avec ensuite une évacuation des eaux usées, ce qui peut parfois être difficile à déployer selon le lieu.

2. Avantages et inconvénients de la friction hydroalcoolique

La friction hydroalcoolique est une méthode de lavage des mains qui utilise un produit hydroalcoolique pour éliminer les bactéries et les virus et autres germes présents sur les mains. Cette méthode est un plus rapide à réaliser, ne nécessitant pas d’eau ni de savon. Par ailleurs, les produits hydroalcooliques, de par leur teneur en alcool s’évaporent plus rapidement. Elle est donc souvent utilisée dans les situations où il n’y a pas d’accès facile à l’eau.

On pourrait penser à tort, que par son action d’évaporation, l’utilisation de gel hydroalcoolique est plus rapide. Cependant, pour une action virucide, bactéricide, levuricide, … il est impératif de respecter une certaine durée de friction. Par conséquent, cela implique d’avoir une quantité suffisante de produit. De plus, pour une action efficace contre certains micro-organismes bien spécifiques (streptocoques, salmonelles, norovirus…), il est impératif que le produit possède un certain degré d’alcool qui diffère selon le virus/la bactérie à cibler.

Cependant, la friction hydroalcoolique présente également des inconvénients. En effet, le produit utilisé a une grande importance, car tous les gels et solutions hydroalcooliques n’éliminent pas forcément tous les micro-organismes. Il est important d’utiliser des produits conformes aux normes en vigueur. Ce point a été abordé lors d’un précédent article, accessible ici. En outre, la friction hydroalcoolique peut être irritante pour la peau, surtout si elle est utilisée régulièrement.

IMPORTANT : il ne faut surtout pas réaliser de friction sur des mains porteuses de gants à usage unique. En effet, le caractère biocide du gel risque très probablement d’attaquer le matériau composant le gant, le rendant ainsi poreux et donc susceptible de ne plus avoir son effet barrière. Par contre, dans le cas d’un port de gants à usage multiple, la désinfection des gants peut être envisagée avec des produits adaptés et dans ce cas il est nécessaire de consulter la fiche technique des gants (résistance aux produits chimiques).

3. Recommandations sur l'utilisation de chaque méthode selon le contexte

Il est important de choisir la méthode appropriée en fonction de la situation et des équipements à disposition.

Dans les situations où il y a de l’eau et du savon disponibles, il est recommandé de privilégier cette méthode car elle est plus efficace pour éliminer les micro-organismes et les salissures sur les mains.

Dans les situations sans accès à l’eau, la friction hydroalcoolique doit être proposée aux salariés avec des produits adaptés. Les gels hydroalcooliques sont certes efficaces sur les micro-organismes, mais le sont beaucoup moins sur l’élimination de souillures en cas de mains très sales.

Accédez ici à nos produits hydroalcooliques

Rupture de stock
12,66 TTC
Soit 2,53 /litre

Gel hydroalcoolique fabriqué en France, pour la désinfection chirurgicale des mains par friction (TP1 et selon la norme NF EN 12791), contient 70% d'alcool.Conforme pour être utilisé en milieu médical (chirurgiens-dentistes, médecins, infirmières, ... ), en restauration, dans l'hôtellerie, ... Ce gel hydroalcoolique est apte au contact alimentaire. Il ne comporte ni colorant, ni parfum.Ce gel est bactéricide selon la norme NF EN 13727 (30 secondes de friction), la norme EN 1040, EN 1276, EN 1500, EN 12791, levuricide selon la norme NF EN 13624 (30 secondes de friction), EN 1275 et 1650, virucide selon la norme EN 14476 (actif sur Norovirus, Adénovirus, Coronavirus, BVDV (après 30 secondes de friction) et sur H1N1 et PRV (60 secondes de friction). Nous vous inviton sà consulter la fiche technique pour en connaître le périmètre d'actions complet.Le recours au gel hydroalcoolique et autres solutions de substitution au lavage des mains, est devenu très important et plus systématique depuis les épidémies de COVID19. De nombreux produits plus ou moins sérieux sont venus fleurir les rayons des supermarchés, pharmacies et sites internet. Toutefois, tous les gels hydroalcooliques ne sont pas forcément équivalents et n’ont pas forcément les mêmes propriétés désinfectantes. Cependant, tous ont en commun d’être des produits biocides. C’est-à-dire qu’ils éliminent certains micro-organismes. En milieu professionnel, il est important d’utiliser des produits conformes aux normes CE en vigueur.Consultez dès à présent notre article sur ce sujet ici, et apprenez à décortiquer les étiquettes produit ! 

5,80 TTC
Soit 12,89 /litre

Le gel hydroalcoolique Purell Advanced contient 70% d'éthanol et est réservé à un usage professionnel : en milieu médical (médecins, chirurgiens, dentistes, ... il est évidemment compatible avec les gants médicaux), professions paramédicales, hôtellerie, restauration commerciale ou collective, ... Il contient des agents hydratants qui préservent l'hydratation des mains. Il élimine jusqu'à 99.999% des germes les plus courants.Le recours au gel hydroalcoolique et autres solutions de substitution au lavage des mains, est devenu très important et plus systématique depuis les épidémies de COVID19. De nombreux produits plus ou moins sérieux sont venus fleurir les rayons des supermarchés, pharmacies et sites internet. Toutefois, tous les gels hydroalcooliques ne sont pas forcément équivalents et n’ont pas forcément les mêmes propriétés désinfectantes. Cependant, tous ont en commun d’être des produits biocides. C’est-à-dire qu’ils éliminent certains micro-organismes. En milieu professionnel, il est important d’utiliser des produits conformes aux normes CE en vigueur.Consultez dès à présent notre article sur ce sujet ici, et apprenez à décortiquer les étiquettes produit !

Rupture de stock
10,69 TTC
Soit 0,05 /lingette

Lingettes désinfectantes Purell, sans rinçage pour les surfaces et les équipements en contact avec les aliments (plans de travail, sondes alimentaires, désinfection des jouets, chaises hautes). Avec un séchage rapide, les lingettes désinfectantes éliminent jusqu’à 99.999% des germes les plus courants qui peuvent être nocifs, car elles sont bactéricides, fongicides et virucides.Conditionnées par boite de 200 lingettes.N’altère ni le goût ni l’odeur des aliments selon la norme EN 4120:2007. Destinés à l'agro (restauration, cuisines centrales, collectivités, entrepôts et industries agroalimentaires), mais également pour le milieu médical/paramédical, les transports sanitaires, crèches, ...Ces lingettes sont bactéricides, mycobactéricides, levuricides et virucides (se référer à la fiche technique pour connaître le spectre d'action complet ainsi que les temps d'application recommandés).Par ailleurs, ce produit est certifié Ecocert.

Rupture de stock
24,79 TTC
Soit 4,96 /litre

Désinfection hygiénique des mains par friction en l'absence d'un point d'eau. Sans colorant ni parfum.Solution hydroalcoolique à base d'éthanol. L'éthanol garantit un haut niveau de désinfection et est efficace sur la flore transitoire et résidente.Sa formulation à base d'émollients préserve l'épiderme des mains et évite le dessèchement. Elles peut donc être utilisée très régulièrement dans les milieux suivants : hôpitaux, milieu agro-alimentaire, ...Par ailleurs, cette solution liquide peut également être utilisée dans un vaporisateur.Cette solution est bactéricide selon la norme EN1276 (après 30 secondes de temps de contact). Cette solution est bactéricide selon la norme EN13727 (après 30 secondes de temps de contact). Cette solution est efficace sur Candida Albicans selon la norme EN1650 (après 30 secondes de temps de contact). Ce produit est par ailleurs conforme à la norme EN12791, relative à la désinfection chirurgicale des mains par friction (3mL / 90 secondes), ainsi que la norme EN1500 pour la désinfection hygiénique des mains (3mL / 90 secondes). Cet article est virucide selon la norme EN14476 (sur le virus Influenza H1N1 après 15 secondes de temps de contact, et sur Murine Norovirus et Adénovirus en 60 secondes. Enfin, cette solution hydroalcoolique est biocide TP1.Le recours au gel hydroalcoolique et autres solutions de substitution au lavage des mains, est devenu très important et plus systématique depuis les épidémies de COVID19. De nombreux produits plus ou moins sérieux sont venus fleurir les rayons des supermarchés, pharmacies et sites internet. Toutefois, tous les gels hydroalcooliques ne sont pas forcément équivalents et n’ont pas forcément les mêmes propriétés désinfectantes. Cependant, tous ont en commun d’être des produits biocides. C’est-à-dire qu’ils éliminent certains micro-organismes. En milieu professionnel, il est important d’utiliser des produits conformes aux normes CE en vigueur.Consultez dès à présent notre article sur ce sujet ici, et apprenez à décortiquer les étiquettes produit !

98,40 TTC
Soit 0,07 /unité

Ce rince-doigts hydroalcoolique se désintègre très rapidement.Ce rince-doigts est apte au contact alimentaire, d'après le Règlement CE 1935/2004.Par ailleurs la ouate utilisée provient de forêts gérées durablement (label PEFC).La mise à disposition de cette solution de désinfection s'inscrit dans le cadre des recommandations gouvernementales contre la COVID 19.

88,09 TTC
Soit 14,68 /unité

Le gel hydroalcoolique Salubrin de la gamme Tork S1 réduit la propagation des micro-organismes comme les virus, bactéries, champignons.Ce gel s'adapte dans le distributeur de la même gamme.La gamme S1 a été pensée pour faciliter le réapprovisionnement et l'entretien par le personnel. Le rechargement intuitif se réalise en moins de 10 secondes, ce qui permet au personnel d'entretien de se concentrer sur le nettoyage et la désinfection des espaces et surfaces. Le flacon est équipé d'une pompe à usage unique qui évite toute contamination croisée lors du remplissage.Ce gel désinfectant est conforme aux normes EN1500, EN1276 et EN1650. (se référer à la fiche technique pour connaître le spectre d'action de ce gel hydroalcoolique).Sa teneur en alcool est de 70%.Attention : les produits biocides sont à utiliser avec précaution.Le recours au gel hydroalcoolique et autres solutions de substitution au lavage des mains, est devenu très important et plus systématique depuis les épidémies de COVID19. De nombreux produits plus ou moins sérieux sont venus fleurir les rayons des supermarchés, pharmacies et sites internet. Toutefois, tous les gels hydroalcooliques ne sont pas forcément équivalents et n’ont pas forcément les mêmes propriétés désinfectantes. Cependant, tous ont en commun d’être des produits biocides. C’est-à-dire qu’ils éliminent certains micro-organismes. En milieu professionnel, il est important d’utiliser des produits conformes aux normes CE en vigueur.Consultez dès à présent notre article sur ce sujet ici, et apprenez à décortiquer les étiquettes produit !

2,36 TTC
Soit 0,24 /unité

Ces compresses imprégnées de solution hydroalcoolique sont conformes aux recommandations de l'OMS concernant les mesures barrières contre la COVID 19.Ces lingettes sont conformes aux normes EN 1276 et EN1650.Son format unitaire de 2mL est très pratique : il peut être distribué dans les lieux à faible trafic où l'installation d'un distributeur de lotion/gel hydroalcoolique n'est pas possible.Ces compresses de solution hydroalcoolique est conforme au Règlement Reach CE 1907/2006Attention : les produits biocides doivent être utilisés avec précaution.Le recours au gel hydroalcoolique et autres solutions de substitution au lavage des mains, est devenu très important et plus systématique depuis les épidémies de COVID19. De nombreux produits plus ou moins sérieux sont venus fleurir les rayons des supermarchés, pharmacies et sites internet. Toutefois, tous les gels hydroalcooliques ne sont pas forcément équivalents et n’ont pas forcément les mêmes propriétés désinfectantes. Cependant, tous ont en commun d’être des produits biocides. C’est-à-dire qu’ils éliminent certains micro-organismes. En milieu professionnel, il est important d’utiliser des produits conformes aux normes CE en vigueur.Consultez dès à présent notre article sur ce sujet ici, et apprenez à décortiquer les étiquettes produit !

1,94 TTC
Soit 18,48 /litre

Gel hydroalcoolique spécialement conçu pour désinfecter les mains, il permet de réduire les risques d'infection et de contamination grâce à sa teneur élevée en alcool (66% d'éthanol). Sans rinçage ni essuyage, il permet la désinfection rapide, avec des agents hydratant pour la peau qui aident à garder une peau saine. Il n'altère ni le goût ni l'odeur des aliments et élimine jusqu'à 99.999% des germes les plus courants qui peuvent être nocifs. Il est sans colorant, sans parfum.Ce gel hydroalcoolique est bactéricide selon la norme EN1276:2019-08.Il est également levuricide selon la norme EN1650:2019-08 et virucide selon la norme EN14476/2013-A2:2019.Produit indiqué pour un usage domestique et professionnel.Le recours au gel hydroalcoolique et autres solutions de substitution au lavage des mains, est devenu très important et plus systématique depuis les épidémies de COVID19. De nombreux produits plus ou moins sérieux sont venus fleurir les rayons des supermarchés, pharmacies et sites internet. Toutefois, tous les gels hydroalcooliques ne sont pas forcément équivalents et n’ont pas forcément les mêmes propriétés désinfectantes. Cependant, tous ont en commun d’être des produits biocides. C’est-à-dire qu’ils éliminent certains micro-organismes. En milieu professionnel, il est important d’utiliser des produits conformes aux normes CE en vigueur.Consultez dès à présent notre article sur ce sujet ici, et apprenez à décortiquer les étiquettes produit !

4. Les moments clés pour le lavage des mains avec savon et/ou friction hydroalcoolique

Dans le milieu de la restauration :

Le lavage des mains doit être d’au moins 30 secondes. Actuellement la moyenne constatée est de 9 secondes, donc bien trop insuffisante.

Les moments obligatoires pour le lavage de mains, sont les suivants :

  • à la prise de poste
  • au moment du gantage et du dégantage
  • à la manipulation d’un produit différent
  • après s’être mouché ou avoir éternué/toussé
  • après s’être touché les cheveux, le nez, le front…
  • après être allé aux toilettes
  • au retour d’une pause

Cependant, cette liste n’est pas limitative et le lavage de mains doit être pratiqué dès que le besoin s’en fait sentir.

Dans le milieu médical :

Nous avons évoqué précédemment la méthode des 5 moment clés pour le déclenchement automatique du lavage de mains.

  • Avant de toucher un patient
  • Avant un geste aseptique
  • Après un risque d’exposition à un liquide biologique
  • Après avoir touché un patient
  • Après avoir touché l’environnement d’un patient

L’OMS a publié une affiche claire et pédagogique à destination du personnel soignant. Ces informations peuvent être placées dans des points stratégiques comme les sanitaires, les salles de pauses, à proximité des points d’eau, …

Il est important de souligner que ces informations ne sont pas exhaustives et dès que le besoin s’en fait sentir, le salarié doit procéder au lavage tout en respectant la durée recommandée.

Téléchargez ici les recommandations de l'OMS pour le milieu médical !

III. Lavage des mains ou utilisation de gants à usage unique ?

Le port de gants à usage unique est souvent utilisé en milieu professionnel pour limiter la propagation des infections. Cependant, il est important de comprendre les règles à respecter pour le port de gants afin d’éviter tout risque de contamination croisée.

1. Règles à respecter pour le port de gants en milieu médical

Le port de gants doit être considéré comme une mesure complémentaire et non substitutive au lavage des mains. D’ailleurs, avant tout enfilage de gants, et après retrait des gants, il est fortement recommandé de procéder à un lavage hygiénique des mains.

Dans le milieu médical, les gants doivent être portés uniquement lorsque cela est nécessaire, par exemple lorsque les mains sont en contact avec des matières organiques (sang, des liquides biologiques,…), des muqueuses, des peaux lésées, des dispositifs médicaux ou du matériel contaminé. Les gants sont également largement recommandés en situation d’épidémie (comme ce fût le cas lors de la pandémie de COVID), ou en situation d’urgence. On privilégiera des gants non stériles.

Au-delà des temps de contact avec le patient, le port du gant non stérile est aussi recommandé lors d’actes indirects avec le patient comme l’évacuation de déchets organiques, le nettoyage des surfaces et matériels souillés biologiquement, la désinfection d’instruments…

Par contre, lors de procédures chirurgicales ou lors de tout examen, ou procédure invasive, le port de gants stériles cette fois, est obligatoire.

Infirmiere avec des gants

Par ailleurs, nous vous invitons à lire notre dossier sur les gants pour choisir la matière la plus adaptée en termes de résistance, d’étanchéité et de tolérance face aux liquides, matières et produits à manipuler ou susceptibles d’être manipulés.

L’article est accessible ici !

2. Le port de gants en restauration et dans l’industrie agro-alimentaire

En réalité, le port de gants en restauration ou en industrie agroalimentaire n’est recommandé qu’en cas de plaies sur les mains ! Le reste du temps, c’est au choix du salarié ou de l’utilisateur d’en porter ! Il n’y a aucune obligation légale. Cependant, un lavage hygiénique rigoureux et régulier, selon les conditions édictées précédemment est obligatoire. De plus, l’employeur a l’obligation de fournir les produits adaptés à ses employés : action virucide ? essuie-mains adapté ? propreté des sanitaires et des lavabos ?

3. Limites et risques liés au port de gants

Le port de gants à usage unique peut présenter des limites et des risques si les règles ne sont pas respectées. En effet, le port prolongé de gants peut favoriser la prolifération des germes sur la peau et provoquer une contamination croisée. Les gants peuvent également être perforés ou déchirés, ce qui peut entraîner une contamination des mains. De plus, selon le produit manipulé, il peut y avoir une altération du matériau du gant. Ils doivent donc être changé régulièrement.

De plus, le port de gants peut donner une fausse sensation de sécurité, poussant ainsi les porteurs de gants à négliger le lavage des mains. Or, le lavage hygiénique des mains est recommandé après le retrait des gants car il se peut que le porteur n’ait pas pas respecté la règle du « sans contact » lors du retrait.

4. Comment retirer les gants en toute sécurité

Le retrait des gants doit être effectué de manière sécuritaire selon la méthode du « sans contact » pour éviter tout risque de contamination. Pour cela, il est recommandé de suivre les étapes suivantes :

  • Pincer le bord du gant au niveau du poignet avec l’autre main, sans toucher la peau.
  • Retirer le gant en le retournant,
  • Glisser deux doigts de la main dégantée à l’intérieur du gant de l’autre main pour retirer le deuxième gant, en le retournant également.
  • Jeter les gants dans une poubelle adaptée et se laver les mains immédiatement après. Ainsi les 2 gants ont été jeté de manière sécure. Ainsi, s’ils venaient à tomber au sol, puisqu’aucune des face externe du gant n’est visible, il n’y a pas de risque de projection de virus et bactéries.
Recommandations INRS retrait gants souilles

Source : INRS

IV. Pré-requis à protocole de lavage des mains

ll est important de suivre une série d’étapes avant chaque lavage des mains pour garantir son efficacité. Voici les différentes étapes à suivre :

  1. Enlever les bijoux : Les bijoux peuvent accumuler des bactéries et des germes, il est donc important de les enlever avant de se laver les mains.
  2. Mouiller les mains et les poignets sous l’eau tiède courante. Évitez de mouiller vos avant-bras ou vos coudes, car cela peut disperser les germes. Sauf en cas de désinfection ou lavage chirurgical.
  3. Appliquer le savon : Appliquez suffisamment de savon pour couvrir toutes les surfaces de vos mains. Choisissez un savon doux pour éviter de dessécher la peau.
  4. Friction des mains : Frottez vos mains ensemble pendant au moins 20 à 30 secondes pour un lavage simple ou hygiénique (3 minutes pour une désinfection chirurgicale). Assurez-vous de frotter toutes les surfaces, y compris le dos des mains, les poignets, entre les doigts et sous les ongles.
  5. Bien rincer les mains : Rincez-vous les mains sous l’eau courante tiède pour éliminer complètement le savon et les germes.
  6. Sécher les mains : Séchez-vous les mains avec une serviette propre, un essuie-mains papier ou un sèche-mains à air. Assurez-vous que vos mains sont complètement sèches.

Il est important de rappeler que la friction hydroalcoolique suit des étapes similaires à celles du lavage des mains avec du savon. Il faut appliquer une quantité suffisante de produit pour couvrir toutes les surfaces des mains et frotter jusqu’à ce que le produit sèche complètement.

VI. Le séchage des mains : parfaire et finaliser le protocole de lavage des mains

Le séchage des mains est une étape importante dans le protocole de lavage des mains. En effet, des mains mal séchées peuvent favoriser la prolifération des bactéries. Il existe plusieurs types d’essuie-mains, tels que le papier, le tissu, ou encore les sèche-mains électriques. Chacun de ces types présente des avantages et des inconvénients.

Le papier est le type d’essuie-mains le plus couramment utilisé. Il est hygiénique, car il ne permet pas la prolifération des bactéries et des virus. C’est d’ailleurs le mode d’essuyage le plus couramment utilisé en milieu professionnel.

Les essuie-mains en tissu sont une alternative écologique au papier. Ils peuvent être lavés et réutilisés plusieurs fois. Cependant, il est important de s’assurer qu’ils sont bien lavés et séchés entre chaque utilisation, afin d’éviter la prolifération des bactéries. Les essuie-mains en tissu peuvent également être moins hygiéniques que le papier, car ils peuvent conserver des germes après lavage.

Les sèche-mains électriques à air sont une option pratique et économique. Ils sont souvent utilisés dans les espaces publics. Cependant, ils peuvent être moins hygiéniques que les essuie-mains en papier, car ils peuvent souffler des germes dans l’air s’ils ne sont pas suffisamment bien entretenus (remplacement réguliers des filtres)

Il est important de noter que le partage d’essuie-mains peut contribuer à la propagation de bactéries et de virus. Il est donc préférable d’utiliser des essuie-mains individuels plutôt que des essuie-mains partagés.

Par ailleurs, des mains qui ne seraient pas complétement sèches représentent un parfait terrain pour la prolifération de bactéries et virus !

V. Sensibilisation du personnel

Les salariés sont les premiers ambassadeurs d’une entreprise/organisation. Il en va donc de la responsabilité de l’employeur de faire en sorte que les employés travaillent dans de bonnes conditions d’hygiène. Il est également nécessaire de les sensibiliser à la poursuite de ces bonnes pratiques d’hygiène afin de fournir une prestation de qualité pour les patients et clients.

Voici quelques idées pour sensibiliser et mobiliser le personnel aux protocoles de lavage des mains :

Idees de sensibilisation lavage des mains

Conclusion

En conclusion, le lavage des mains est un acte simple et qui peut sembler anodin, mais qui est en réalité lourd de conséquences s’il n’est pas bien réalisé ! Il est donc important de suivre les protocoles de lavage des mains appropriés selon le contexte où il est appliqué. En effet, le protocole de lavage à suivre sera différent s’il s’agit par exemple d’une salle chirurgicale, d’un service de soins hospitalier ou d’un service administratif. Les trois types de protocole de lavage des mains, (à savoir le lavage simple, le lavage hygiénique et la désinfection chirurgicale), doivent être maîtrisés par les professionnels pour garantir une hygiène des mains optimale. En outre, la sensibilisation et la formation des employés sont cruciales pour s’assurer que les protocoles de lavage des mains sont respectés. En fin de compte, investir dans la formation et le respect de ces pratiques d’hygiène simples mais efficaces est une mesure clé pour garantir la sécurité et la santé de tous ceux qui sont impliqués dans les différents secteurs professionnels.

Sources

https://www.meuse.gouv.fr/Actions-de-l-Etat/Alimentation-consommation-et-commerce/Alimentation-et-Hygiene-alimentaire/Le-port-des-gants-est-il-obligatoire-pour-manipuler-des-denrees-alimentaires#:~:text=NON%20%3A%20la%20r%C3%A9glementation%20n’impose,%2D27%20du%20Code%20Rural)

http://sf2h.net/wp-content/uploads/2009/07/SF2H_recommandations_hygiene-des-mains-2009.pdf

https://www.omedit-idf.fr/wp-content/uploads/2017/01/Recommandations-OMS-hygiene-des-mains.pdf

Fedevaco