Les gants à usage unique

 

 

Initialement utilisé en milieu médical, hospitalier et en laboratoires, leur utilisation s’est peu à peu répandue à d’autres secteurs d’activités comme la restauration, les métiers de bouche, l’industrie, l’agroalimentaire, l’esthétisme, la coiffure, le tatouage, …

Ils sont utilisés dans tous les secteurs où les exigences sanitaires sont très élevées, que ce soit pour l’utilisateur, mais également pour le produit manipulé ou le client. Cela permet ainsi de réduire considérablement le risque de contaminations pas des micro-organismes tels que les champignons, les bactéries, les virus, … Certains gants sont donc proposés en format stériles.

D’autant plus que certains secteurs d’activités cités précédemment, comme la restauration, sont régis par des normes spécifiques de maitrise des risques… il est donc du devoir de l’entreprise de mettre à la disposition du personnel, ce type de protection individuelle. Chaque secteur d’activité a ses propres protocoles sanitaires qui ont toutefois en commun d’avoir l’Hygiène et la Sécurité comme maîtres mots !

 

Par ailleurs, certaines matières sont recommandées selon l’usage fait par le travailleur.

 

Pour retrouver notre catalogue de gants disponibles, c’est ici !

 

Le latex :

C’est une matière naturelle, issue de la sève d’hévéa : le caoutchouc. Par conséquent, c’est une matière qui peut provoquer des allergies. Toutefois, les gants en latex son extrêmement résistants et offre la meilleure sensibilité et la meilleure dextérité en comparaison aux autres gants. Ils sont très élastiques et s’adaptent ainsi à toutes les morphologies. Ils sont parfaitement imperméables et évitent la migration des micro-organismes. Ces gants peuvent donc être utilisés dans tous les milieux, dont les plus exigeants et les plus dangereux en termes d’infectiosités, comme le médical. Ces gants sont aptes au contact alimentaire.  Ils existent en version poudrés et non poudrés.

 

Gants en latex

 

Le nitrile :

Ils sont particulièrement adaptés au milieu de la santé et de la restauration ou l’agroalimentaire. Bien souvent, on les retrouve sous l’appellation « gants d’examen ». Ils sont fabriqués à partir de caoutchouc synthétique et sont anallergiques. Ils peuvent donc être utilisés par des personnes allergiques au latex. Ils ne sont pas poreux et donc parfaitement imperméables. Il n’y a donc pas de migrations entre le porteur et le client/patient/produit manipulé. Ils ont une très bonne résistance à l’étirement et permettent de conserver une bonne sensibilité au toucher par l’utilisateur. Ces gants sont aptes au contact alimentaire. Ils existent en version poudrés (amidon de maïs) et non poudrés.

gants nitrile

Gants en nitrile bleus

Le vinyle :

Ces gants sont recommandés, dans les situations n’exigeant pas un haut niveau de protection et dans les milieux sans risques d’infections (comme le nettoyage des surfaces, le secteur de l’esthétique, de la coiffure, la mécanique, l’industrie agricole…). A base de polychlorure de vinyle (PVC), ils sont également anallergiques. Ces gants sont aptes au contact alimentaire. Néanmoins, ils offrent une dextérité et une sensibilité moindre, en comparaison aux gants nitrile et latex. Ils représentent l’une des solutions les plus économiques du marché actuellement.

Gants en vinyle

 

Le polytène ou polythène :

Ils sont fabriqués à partir de matières synthétiques et de polyéthylène. Ils sont d’une relative bonne résistance à l’élasticité, néanmoins avec une dextérité légèrement moindre en comparaison au latex ou nitrile. Ils représentent une alternative très économique. Au même titre que les précédentes matières, ces gants sont aptes au contact alimentaire. Néanmoins, ils ne sont pas recommandés pour un usage en milieu hospitalier/médical, mais plutôt pour la coiffure, l’esthétique, le nettoyage des surfaces, le service en restauration scolaire, …

Gants en polythène

 

Les normes :

Les gants étant considérés comme des produits sensibles, ils sont soumis à différentes normes.

Parmi lesquelles,

  • Normes EN 420 : norme européenne obligatoire pour tous les gants. C’est une norme généraliste et elle est toujours accompagnée d’une autre norme. Cette norme est valable pour les gants et manchettes et détermine les exigences minimales en termes d’innocuité, de résistance et de dextérité
  • Normes EN 421 : norme spécifiant les méthodes de tests pour les gants destinés à protéger des risques de contamination radioactive
  • Normes EN 455-1 / 455-2 / 455-3 / 455-4 : norme européenne destinée aux gants médicaux jetables
  • Normes EN 374-1 / 374-2 / 374-4 / 374-5 : norme européenne encadrant la fabrication des gants destinés à protéger d’un risque chimique et biochimique (micro-organisme)
  • Norme EN 16523-1 : norme européenne fixant les exigences en termes d’imperméabilité face aux produits chimiques liquides
  • Norme EN407 : norme européenne fixant les exigences en termes de résistance et protection contre à la chaleur

D’autre part, il existe un logo qui précise lorsque le gant est apte au contact alimentaire.

logo contact alimentaire

 

Pour retrouver notre catalogue de gants disponibles, c’est ici !